Session / Séance 7b: Jazz and Theory / Jazz et théorie
Thursday June 2 / Jeudi le 2 juin
4.30 – 5.30 pm
CH F214
Chair / Président : Troy Ducharme, Western University

Energetic Communities of Scale Degrees: Discerning Harmonic Function in Jazz / Les groupes dynamiques de degrés, ou la perception de la fonction harmonique en jazz
James McGowan, Carleton University

The rich harmonic palette of second-practice (modern) jazz suggests that considerable ambiguity could exist in determining the specific functional allegiance of a scale degree on its own terms. Via a real-time, active-listening methodology, this paper offers a model to help clarify the perception of harmonic energetic flow in guide-tone lines, employing: 1) an overview of strategies that embellish guide-tone lines, 2) a summary of standard and derivative chord succession strategies and “substitution sets” in jazz, 3) a hypothesis of predictable intervallic combinations that can represent larger functional communities of scale degrees, and 4) a consideration of other influencing parameters. In these ways, we can explicitly characterize the aural analysis of energetic melodic motion as empowered by harmonic implication in traversing musical time; hearing functional attitude implicit in melody leads to a richer listening experience of jazz. 

La riche palette harmonique de la seconde pratique dans le jazz (moderne) indique l’existence probable d’une importante ambiguïté quant à la détermination de l’allégeance fonctionnelle spécifique d’un degré de la gamme. À l’aide d’une méthodologie employant le temps réel et l’écoute active, la communication propose un modèle qui contribue à clarifier la perception du flux harmonique dynamique des lignes guides. Pour ce faire, elle propose : 1) une vue d’ensemble des stratégies d’ornementation des lignes guides; 2) un résumé des stratégies de successions d’accords régulières et dérivées, ainsi que des « groupes de substitution » en jazz; 3) une hypothèse de combinaisons intervalliques prévisibles susceptibles de représenter de plus grands groupes fonctionnels de degrés; et 4) un examen d’autres paramètres d’influence. Il devient ainsi possible de décrire clairement l’analyse orale du mouvement mélodique dynamique tel qu’investi par l’implication harmonique dans le déroulement du temps musical. De plus, la perception de la manière fonctionnelle implicite dans la mélodie enrichit l’expérience d’écoute du jazz. 

 

Le rôle des paramètres performanciels dans l'improvisation jazz : enquête qualitative des timbres du saxophone tenor / The role of performance parameters in jazz improvisation: a qualitative study of tenor saxophone timbre
Martin Desjardins, Université Laval

Dans son étude de 2006, Lacasse a élaboré un modèle permettant de catégoriser les paramètres performanciels de la voix chantée en musique populaire. Ce modèle pourrait-il s’appliquer à d’autres instruments, voire à des instrumentistes plus particulièrement? Notre étude consiste en une caractérisation du timbre d'un saxophoniste ténor-jazz. Afin d’en catégoriser les différentes variétés de timbres, nous avons procédé à une enquête de type qualitative – des entretiens semi-dirigés avec un échantillon de dix instrumentistes invités à qualifier le timbre de plusieurs saxophonistes. Ces résultats ont ensuite été associés aux sons auxquels ils renvoyaient afin d'observer leurs éléments caractéristiques à l'aide d'un spectrogramme. L’objet de cette communication sera de présenter notre méthode d’enquête et ses premiers résultats, lesquels nous permettent d’avancer l’idée que, malgré le peu de recherches sur le sujet (Lacasse 2006, Traube 2004, Faure 2000), il est possible de dégager des constantes pour qualifier les différents timbres de saxophonistes.

In his 2006 study, Lacasse elaborated a model allowing for the classification of performance parameters for the singing voice in popular music. Could this model be applied to other instruments, or more specifically to instrumentalists? Our study consists of a characterization of a jazz tenor saxophonist’s timbre. In order to classify the different kinds of timbres, we proceeded with a qualitative study – semi-directed interviews with a sample group of ten instrumentalists who were asked to describe the timbre of several saxophonists. The results were then associated to the sounds to which interviewees were referring, in order to observe their characteristic elements with the help of a spectrogram. The purpose of this paper is to present our study methodology and its initial results, which allow us to suggest that, in spite of limited research on the subject (Lacasse 2006, Traube 2004, Faure 2000), it is possible to establish several constants to describe the different timbres of saxophonists.