Session/Séance 8c: IASPM Panel 3 Transnational and Translocal Identities

Session/Séance 8c: IASPM Panel 3. Saturday/samedi 27 May 2017. 11:00 am – 12:00 pm, EJB 217.
Transnational and Translocal Identities.
     Moderator: ERIC SMIALEK (McGill University)

 

1. Le cross-over en musique classique au Québec : stratégie marketing ou démocratisation culturelle?
     Laura Trottier, Université Laval

Ce projet de recherche a pour but d’étudier le phénomène du cross-over en musique classique au Québec. D’abord pratiquée comme stratégie marketing, cette pratique a su s’implanter dans les programmations de concert des orchestres symphoniques de Québec et de Montréal, ainsi que dans le répertoire de certains musiciens classique indépendants, tel Angèle Dubeau. Toutefois, la pratique du cross-over semble aussi être devenue un moyen pour le public de renouer avec les institutions de musique classique. Ainsi, le cross-over en musique classique est-il seulement une stratégie marketing ou est-il aussi le reflet des nouveaux rapports de la société québécoise avec ses institutions de musique classique et suggérant une démocratisation de la musique classique ? Présentement, aucune recherche ne permet de comprendre le phénomène au-delà de sa qualité de stratégie marketing, soit sa nature socio- culturelle et ce qu’elle nous indique sur le rapport de la société au Québec avec les institutions de musique classique. Pour mener à bien un tel projet de recherche, la première étape consiste à aller à la rencontre des directeurs artistiques, musiciens d’orchestre, chefs d’orchestre et musiciens indépendants classique ayant pratiqué le cross-over afin de mener avec eux des entretiens semi-dirigés pour connaître leurs motivations face à une telle pratique, quelle réception ils perçoivent chez le public et quels changements ils constatent dans leurs rapports avec le public. Ces entrevues, une fois les données analysées, permettront de dresser une cartographie précise de l’impact du cross-over en musique classique au Québec. Cette recherche permettra finalement de mieux comprendre le phénomène du cross-over au Québec dans son entier, intégrant la musique populaire à la musique classique, et quel impact celui-ci a sur la démocratisation de la musique classique au Québec, rapprochant les organismes tels les orchestres symphoniques, ou autres organismes diffusant de la musique classique, et le public.

Mots clés: cross-over, musique classique, musique populaire, démocratisation culturelle, rapports public/institutions culturelles

2. Du studio d’enregistrement comme laboratoire expérimental à la réalité virtuelle et l’ethnographie « immersive »
     Ons Barnat, University of Ottawa

Enregistrer sa musique est aujourd'hui devenu, grâce à la miniaturisation et la diffusion de matériel d'enregistrement (ordinateurs portables, enregistreurs numériques...), un phénomène social qui s'est répandu aux quatre coins de la planète – et la recherche sur les nouvelles pratiques en studio apparaît de ce fait comme un champ émergeant en ethnomusicologie (Meintjes 2003; Greene 2005; Moehn 2005, 2012; Neuenfeldt 2005, 2007; Bates 2008, 2010; Bayley 2009 ; Scales 2012 ; Barnat 2013). À partir des conclusions tirées de notre thèse (consacrée à l’étude du phénomène de l’enregistrement en studio de la paranda garifuna en Amérique centrale), cette conférence présentera les avancées de notre projet de recherche postdoctorale, le Music Legacy Project (www.musiclegacyproject.com). Ce projet novateur mêle ethnomusicologie patrimoniale et utilisation d'une technologie de collecte audiovisuelle à 360° destinée à la réalité virtuelle (visiocasques de type Oculus Rift, mais aussi tablettes interactives, sites internet à 360°, etc...). En plongeant l’observateur au centre d’une expérience se voulant « immersive », cette technologie offre de nouvelles façons de penser la relation entre observant et observé. Que fait-on alors de la position du chercheur? De celle des musiciens? Comment mesurer les choix des artistes dans l’analyse des données? Comment gérer la mise en marché d’un tel contenu? Du côté de la recherche en ethnomusicologie, comment ce nouvel outil pourrait-il influencer notre façon de faire de l’ethnographie musicale? Pourrait-on parler d’ethnographie « immersive » et, si oui, quels en seraient les impacts? Après un tour d’horizon des recherches sur la spatialisation sonore dans la réalité virtuelle – ce qui nous permettra d’estimer le rôle de l’enregistrement audionumérique dans la « restitution » en réalité virtuelle – cette conférence abordera certaines des problématiques méthodologiques, éthiques et épistémologiques soulevées par l’utilisation d’un tel dispositif, au demeurant expérimental.

Mots-clés: Studio d’enregistrement , ethnomusicologie , réalité virtuelle, ethnographie , immersion

 

 

Saturday Schedule | Programme - samedi
(Session 8 | Séance 8)