Session 4.1 Canada

Thursday 6 June 2019. 9-11am, Room 113.   
    Chair: Claudio Vellutini, The University of British Columbia


Empreintes numériques du rap au Québec: Essor d’une culture en marge de l’industrie
   Héloïse Rouleau, Université de Montréal

Longtemps tenu à l’écart de l’industrie culturelle de la province, le rap au Québec est contraint d’évoluer en marge des canaux mainstream de diffusion pour enfin connaître son succès actuel, n’ayant d’autre choix que d’optimiser les nouveaux environnements numériques dans lesquels est plongé le marché de la musique. La présente communication souhaite mettre de l’avant l’appropriation des dispositifs numériques de diffusion par la scène hip-hop québécoise, ainsi que dégager une typologie des modes d’utilisation actuels de ces plateformes web. Cette recherche retracera donc le portrait de la numérimorphose des pratiques culturelles des québécois, notamment autour des enjeux impliquant le public du rap au Québec, en plus d’esquisser des conclusions autour d’une recherche systématique, spécifique à l’analyse des différentes stratégies 2.0 des musiciens, confrontée aux témoignages de principaux acteurs du milieu.


Musical Networks and Cultural Expressions in Canada: The Postcentennial Years
   Carolyne Sumner, University of Toronto

This paper investigates the development and outcomes of musical networks during the postcentennial period (1968-1982). While scholars acknowledge the celebration of Canada’s Centennial as a time of significant musical growth (Dixon 2004; Keillor, 2008), few have investigated how these circumstances changed drastically in the postcentennial period. Through a cultural-historical analysis of relevant archival materials located at Library and Archives Canada, this paper surveys the various socio-political and technological transformations which informed concepts of cultural value and policy in the period leading to and following Centennial. It considers the ramification these changes had upon the networks forged by art music composers at this time. At stake was the audibility, integration, and success of Canadian composers, and their ability to foster thriving professional networks. By illuminating the complex musical webs which informed Canada’s musical landscape at this time, this paper sheds light on a crucial, yet overlooked, period of Canadian music history.


Decolonizing Canadian Art Music: Perspectives from Indigenous Performers
   Rena Roussin, University of Toronto

A growing body of musicological literature considers methods of promoting Indigenous decolonization, but has routinely overlooked the ways Indigenous performers might inform such a discussion. Using findings from a series of qualitative interviews with Indigenous performers of Canadian art music, my presentation will begin to fill this gap in knowledge. Native performers have not always been treated as partners or full collaborators in Indigenized pieces, even when performing works that may well portray cultures and experiences that form the fabric of their lives on- and offstage. They are overlooked experts to whom we should be listening.


Co-création d’une chanson populaire avec des adolescents québécois: analyse constructiviste du processus dans une approche de recherche-création
   Sarah-Anne Arsenault, Université Laval

La communication présentera l’analyse du processus de co-création d'une chanson populaire effectué par une chercheuse-créatrice en collaboration avec des adolescents du Québec n’ayant aucune formation en écriture de chansons. Selon la recension des écrits, le processus de cocréation d’une chanson avec des jeunes n’a pas encore été étudié par l’observation participante active (DeWalt et DeWalt 2011), c’est-à-dire du point de vue du chercheur-créateur (Stévance et Lacasse 2018). En adoptant une méthode réflexive (Alvesson et Skoldberg 2018) basée sur l’observation participante active, la recherche présentée ici proposera une analyse constructiviste des interactions entre les jeunes créateurs et la chercheuse-créatrice (Sawyer, John-Steiner et al. 2003). Pour cela, un journal de bord a été rédigé au cours des sessions de création, et des rencontres individuelles semi-structurées ont été réalisées avec les jeunes créateurs afin de leur permettre de s’exprimer sur leur propre perception du processus. En plus de contribuer à l’avancement des connaissances sur la créativité collaborative (Barrett 2014 ; Preston 2013), ce projet a donné lieu à une chanson significative pour un groupe de jeunes d’une école secondaire publique de Québec puisqu’elle exprime leur « voix » dans tous les sens du terme. De plus, le projet a permis de réfléchir à la négociation du rapport d'autorité entre l’animateur et les membres d’un groupe ainsi qu’à la posture complexe du chercheur-créateur au cours d’un processus de co-création. Cette recherche pourrait déboucher sur des pratiques pédagogiques innovantes pour l’enseignement de la musique au secondaire en y insérant la cocréation d’une chanson populaire.


4.2 European Music in the 17th and 18th Centuries (Room 339) →

Graduate Student Round Table (400B)
  

MusCan Office

MusCan is led by a committed community of volunteers from across Canada. You can contact our secretariat by mail, phone, or email.

10 Morrow Avenue, Suite 202
Toronto, ON
M6R 2J1
Canada
416-538-1650
office [AT] muscan.org