Session 5.1 Music and Politics

Thursday 6 June 2019. 2-3:30pm, Room 113.
   Chair: Jon-Tomas Godin (Brandon University)


La presse musicale française dans la mémoire collective: Le cas de Marianne Oswald
   Eugénie Tessier, University of Ottawa

Suite à une série de spectacles donnée par la chanteuse populaire juive Marianne Oswald aux cabarets l’Alcazar et Chez Georgius entre 1933 et 1934, un débat s’échelonnant sur plus de deux mois éclate au sein de la presse musicale. Principalement motivée par des idéologies politiques, une dichotomie s’installe au sein des opinions à son sujet - soit on l’adore, soit on la déteste. En s’inspirant des théories de la mémoire collective (Strong, 2011) et des études sur la presse musicale (Mayaud et Sofio, 2015; Kelly et Moore, 2018), cette recherche s’intéresse au « cas de Marianne Oswald ». La presse musicale permet ainsi de poser un regard situé sur 1) la représentation des femmes et des juifs sur la scène artistique parisienne, tout en nous informant sur 2) les transformations au sein du milieu musical et 3) de la réception au sein des publics.


Musique apolitique? La critique musicale d'Émile Vuillermoz, de la première à la seconde guerre mondiale
   Marie-Pier Leduc, Université de Montréal

Durant la Première Guerre mondiale, le critique musical français Émile Vuillermoz défend la musique comme devant être autonome et apolitique. C’est au nom de cette conception esthétique qu’il rejette le nationalisme musical et l’union sacrée des musiciens, adoptant une attitude tantôt patriotique, tantôt pacifiste et antimilitariste. Au début des années 1920, Vuillermoz invoque encore l’autonomie et l’apolitisme de la musique dans La Revue rhénane, mensuel de propagande culturelle qui cherche à fragiliser l’unité de l’Allemagne dans un esprit de revanchisme. C’est au nom de cette même conception esthétique qu’il condamne, dans les années 1930, le régime hitlérien, puis qu’il justifie, dans les années 1940, sa participation à la politique culturelle de Vichy durant l’Occupation. À partir du cas de Vuillermoz, je démontrerai que le discours préconisant l’apolitisme de la musique et la présentant comme un trait d’union entre les peuples peut paradoxalement être mis au service de différents projets politiques, parfois même contraires.


Performing Vietnam War Protest: Composers and Musicians for Peace, May 1968
   April Morris, Western University

The Vietnam War period was a fraught time in U.S. history. Strongly held and antithetical opinions about American involvement in the conflict prompted widespread social unrest and protest. On May 24th, 1968, some members of the art music community voiced their dissent through “Composers and Musicians for Peace,” a concert at Carnegie Hall. Organized by Elie Siegmeister, the concert premiered two anti-Vietnam War works, William Mayer’s “Letters Home” (1968) and Siegmeister’s The Face of War (1967). Composers like Aaron Copland, Roger Sessions, and George Crumb also contributed their works and services to the cause. While art music’s role in the anti-war movement remains largely unexplored, concerts like this provide unique insights into Vietnam War protest and the relationship between music and politics.

Using archival material from the George Crumb Papers, the Aaron Copland Collection (Library of Congress), and the Peace Collection at Swarthmore College, I reconstruct the details of this concert, contextualizing them within the cultural climate of the late 1960s. I argue that the prominent figures involved, the works performed, and the prestigious venue created a distinctive type of protest, one that in some ways legitimized the protest while simultaneously altering the tone of the protest movement’s dissent.


5.2 Roundtable: The Work of Beauty in Opera (Room 339) →

← MusCan/CAML Plenary Session (Roy Barnett Recital Hall)

MusCan Office

MusCan is led by a committed community of volunteers from across Canada. You can contact our secretariat by mail, phone, or email.

10 Morrow Avenue, Suite 202
Toronto, ON
M6R 2J1
Canada
416-538-1650
office [AT] muscan.org